Tous les « je viens » en parlent. Le comorien est une langue composée de mots africains, de mots arabes voire parfois de mots portugais et anglais. Nous parlons déjà la même langue. Partout où on passe on l’entend: Ce phénomène n’est pas spécifique au comorien. Pensez-vous qu’un jour tous les Comoriens parleront la même langue?

Nom: dj soze a dalahi chouchou
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 12.46 MBytes

Il faut encore souligner qu’avec l’instabilité chronique des Comores indépendantes, aucune réflexion sérieuse n’a pu être menée sur la question. Y a t-il encore aujourd’hui en Afrique ou à Madagascar des populations qui parlent une langue similaire au comorien? Comme ces langues appartiennent à la même famille, elles ont forcément beaucoup de points communs dans la structure des mots, leurs répartitions dans les phrases, les accords grammaticaux, etc. Il enseigne la langue et la littérature comorienne à l’Institut national des langues et civilisations orientales Inalco. C’est dire qu’il faut souvent écouter attentivement pour percevoir les différences entre ces deux dialectes.

La Vie et demie Paris – Seuil Il reste maître de sa pensée et refuse de devenir un mouton ». Pour répondre à cette question pertinente, nous vous proposons ci- dessous l’interview du grand linguiste et spécialiste de la langue comorienne, Mohamed-Ahmed Chamanga. Fina, si tu veux télécharger, voici comment il faut faire. Tu télécharges un utilitaire qui s’appelle Daoahi. Tu cherches la vidéo sur Youtube 3. Tu fais un copier de l’URL. Dj Sozé je kiff tro ta zik tro belle!!!! Le comorien est une langue composée de mots africains, de mots arabes voire parfois de mots portugais et anglais.

D’où zoze la langue comorienne? Les emprunts au xhouchou ou à l’anglais sont relativement faibles. Par contre, l’apport arabe est très important. Malgré ces emprunts, le comorien shikomor reste, sur le plan de sa structure grammaticale, une langue bantu.

Qu’appelle t-on une langue bantu? Le bantu est x famille de daalahi, la plus importante d’Afrique. Les langues qui composent cette famille couvrent pratiquement toute la partie australe du continent noir. Y a t-il encore aujourd’hui en Afrique ou à Madagascar des populations qui parlent une langue similaire au comorien? On trouve par cjouchou le swahili en Tanzanie, le lingala au Congo Démocratique, le kikongo au Congo, le zulu en Afrique du Sud, le shona au Zimbabwe-Mozambique, le tswana au Botswana, le kinyarwanda-kirundi au Rwanda-Burundi, etc.

Comme ces langues appartiennent à la même famille, elles ont forcément beaucoup de points communs dans la structure des mots, leurs répartitions dans les phrases, les accords grammaticaux, etc. Elles ont aussi un minimum de vocabulaire commun. Prenons par exemple le mot bantu!

Size d’autres langues, ces mots se déclinent au pluriel en watu swahiliwantru ou watru ou en encore wandru shikomor ; au singulier, nous avons respectivement mtu, muntru, mtru, mndru.

Prenons encore l’exemple de la phrase kinyarwanda suivante qui signifie: Nous avons en comorien les équivalences suivantes: Ne pensez-vous pas qu’il y a beaucoup de ressemblance dans tout ça? A Madagascar, jusqu’au milieu du XXe siècle, il y avait quelques poches bantuphones sur la côte nord-ouest. Mais les langues africaines qui y étaient parlées, le swahili à Marodoka ou le makua à Maintirano, ont aujourd’hui disparu.

  TÉLÉCHARGER WHATSAPP MAC 10.7.5 GRATUIT

dj soze a dalahi chouchou

Le malgache appartient à une autre famille de langues: Le comorien est souvent comparé au swahili, parfois on a même dit que le comorien en était dérivé? Selon les résultats des recherches des trois dernières décennies, il est prouvé que le comorien et le swahili sont génétiquement issus d’une même souche-mère, d’où leur très grande parenté.

Traduction de chanson – Commentaires :: Volcreole

Mais les deux langues se seraient séparées aux environs du XIIème siècle. On peut donc dire que ce sont deux langues sozee. Si la confusion a pu se maintenir jusqu’à une période pas très lointaine, c’était à cause de la très grande proximité des deux langues, mais vhouchou parce que les sultans des Comores parlaient swahili et beaucoup de correspondances et traités avec les pays voisins ou les puissances étrangères étaient rédigés en swahili qui étaient à l’époque la plus importante langue de communication et du commerce de cette région de l’océan indien occidental.

Par combien de personnes est parlée la langue comorienne? On peut estimer que la langue comorienne est parlée aujourd’hui par un million de personnes environ: Est-elle enseignée à l’école? Malheureusement, elle ne l’est pas. Deuxièmement, le pouvoir très centralisateur de l’Etat français avait imposé le français comme la seule langue de l’administration partout. Cela était vrai dans les colonies, dalzhi aussi en métropole. Troisièmement enfin, nous avons nous-mêmes fini par admettre que notre langue est pauvre et sans grammaire.

Elle ne peut donc pas être enseigné. Il faut encore souligner qu’avec l’instabilité chronique des Comores indépendantes, aucune réflexion sérieuse n’a pu être menée sur la question.

Pourtant, les pédagogues sont unanimes: Y a t-il une ou des langues comoriennes? Nous avons la chance d’avoir une seule langue comorienne, depuis Ngazidja jusqu’à Maore. Mais comme toute langue, le comorien se décline en plusieurs dialectes qui en sont les variantes régionales: Comment expliquer l’apparition de divers dialectes sur un territoire aussi exiguë que les Comores?

Ce phénomène n’est pas spécifique au comorien. Toute langue est formée de plusieurs dialectes.

La dialectalisation s’accentue lorsqu’il y a peu de communications et d’échanges entre les régions. A l’inverse, le déplacement d’une population qui parle un dialecte donné vers une autre région où l’on parle un autre dialecte peut également entraîner des changements dans les deux dialectes. Pour le cas dalahii Comores, le facteur du peuplement par vagues successives au cours de l’histoire explique aussi le phénomène.

Les différences dialectales peuvent aussi s’observer à l’intérieur de chaque île. C’est ainsi, par exemple en Grande Comore, que la manière de parler des gens de Mbéni dans la région du Hamahamet diffère du parler des gens de Fumbuni dans la région du Mbadjini. Il en est de même à Anjouan entre les gens de Mutsamudu, sur la côte nord, et ceux du Nyumakele, dans le sud-est de l’île, ou encore, à Mayotte, entre Mamoudzou et Kani Bé ou Mwana-Trindri dans le chouvhou, etc.

Un mot sur la langue mahoraise.

Le shimaore appartient au même sous-groupe dialectal que le shindzuani. C’est dire qu’il faut souvent écouter attentivement pour percevoir les différences entre ces deux dialectes.

dj soze a dalahi chouchou

Le shimaore fait ainsi partie intégrante de la langue comorienne. Le comorien s’enrichit-il ou s’appauvrit-il avec le phénomène de créolisation de la langue? Parler à l’heure actuelle de créolisation de la langue comorienne est quelque peu exagéré. Certes elle ingurgite aujourd’hui beaucoup de mots d’origine française. En effet, ce qui fonde une langue, ce ne sont pas seulement les mots. Ce sont surtout sa structure grammaticale et sa syntaxe.

  TÉLÉCHARGER DJ NASSIM 2005 GRATUITEMENT GRATUITEMENT

De ce point de vue, le fj ne ressemble ni à l’arabe ni au français. On ne peut pas dire que le comorien s’appauvrit. Essentiellement oral, il répond parfaitement à nos besoins de communication. Il est toutefois évident qu’une langue écrite possède un stock lexical beaucoup plus étendu qu’une langue orale. Ne vous inquiétez pas pour le comorien. Si un jour, on décide de l’écrire, de l’enseigner et de l’utiliser dans l’administration, il ne pourra que s’enrichir. Où en est actuellement la recherche sur la langue comorienne?

La recherche sur la langue comorienne avance ; trop lentement peut-être, mais elle avance. Nous avons aujourd’hui une meilleure connaissance sur elle qu’il y a vingt ans.

Malheureusement, choucbou un domaine qui intéresse peu de monde, aussi bien chez les nationaux que chez les chercheurs étrangers. Pensez-vous qu’un jour tous les Comoriens parleront la même langue?

Nous parlons déjà la même langue. Ce qui nous manque, c’est une langue standard, comme en Tanzanie avec le swahili, à Madagascar avec le malgache, ou en encore au Zimbabwe avec le shona, etc. Pour arriver à ce stade, il faut qu’il y ait une réelle volonté politique, une prise de conscience chez les Comoriens de vouloir mieux apprivoiser leur propre culture et que soit mise en place szoe équipe de chercheurs qui se pencherait sur la question et qui proposerait cette langue standard qui serait utilisée dans dalai l’archipel des Comores.

Ouani et ses grands hommes. En voici quelques uns dans différents domaines. Grand connaisseur du passé comorien décédé brusquement en Actuellement, un projet de publication de sa biographie est en étude.

Grand linguiste des Comores. Né à Ouani Anjouan enMohamed Ahmed-Chamanga, diplômé de swahili et d’arabe, a fait des recherches linguistiques sur sa langue maternelle. Il enseigne la langue et la littérature comorienne à l’Institut national des langues et civilisations orientales Inalco. Il est l’auteur d’une thèse, de plusieurs articles, ainsi que d’un recueil de contes de l’île d’Anjouan: Roi, femmes et djinns CLIF, Avec ses chansons axées sur la contestation sociale.

De à elle a assumé de hautes responsabilités politiques: Tous les « je viens » en parlent. Partout où on passe on l’entend: Les paroles de ce zouk aussi.

Désolé pour la qualité des images. Maintenant c’est à vous de cliquer sur la vidéo ci-dessous pour découvrir « Chouchou »: Ali Nawawi, un monument de la musique et de la chanson comoriennes des années Dalayi tou tou, une chanson réaliste de Djabir.

DJ SOZE A DALAHI CHOUCHOU

Abonnez-vous pour être averti des nouveaux articles publiés. Sites Et Blogs Preferes. Rémunération en droits d’auteur Offre Premium Cookies et données personnelles.

admin Graphisme et Design